vous allez me copier 100 fois...

Publié le par Ours Blanc

mardi 19 oct Arras 17h05

 

Arras, une ville qui porte bien son nom !

Ciel de plomb, foule clairsemée, dont l’humeur est égale à la tenue vestimentaire : morne et en jachère …

Un bureau de l’hôtel Mercure aux murs ocres donnant sur le boulevard Carnot, près de la gare : extase n’est pas le premier mot qui vient à l’esprit.

Arras, ça m’a fait penser au verbe « ressasser » et « harasser » :

Ca fait déjà trop de temps que je promène mon ennui : tout ceci est ridicule… je perds mon temps.

1-L'oublier : en cours / 2-Prendre du plaisir : à réfléchir / 3-Ne plus penser : en cours mais peut mieux faire

  Mes lignes d’écriture ressemblent à celles qui font mal au poignet quand on est petit : « je ne dois pas copier sur mon camarade » répétées 100 fois sur un cahier en empiétant sur les marges.

  On le sait bien qu’il faut pas copier… et alors : certes, cette punition n’a pas permis de résoudre cette manie de chercher l’information auprès d’une personne jugée digne de confiance, en l’occurrence son voisin quand celle ci nous fait défaut…

Non, les 100 lignes, c’est une sorte de confessionnal laïc. On en bave, mais une fois finies, le retour à la normale est savoureux. On a juste la désagréable impression qu’on ne pourra plus écrire autre chose que cette phrase stupide le restant de sa vie.

exorciser, confesser, avouer, constater l’échec : on fait 100 lignes une fois que la faute est commise pas avant !!

  Alors, laissez moi finir mes 100 lignes et après on passera à autre chose

  J’attends le jour où j’écrirai : « je suis heureux, tout simplement. Fin du roman »

  Pathétique ?! non, tout le monde fait ça

  Mais vous allez dire, « vous attendez ? vous espérez donc ! » : Oh la, je n’attends rien ni personne. Classez plutôt cette phrase dans la catégorie « rhétorique » sous-catégorie « à 2 balles ».

    Je ne suis pas heureux, certes et ce n’est pas très grave après tout, mais j’ai une peur panique beaucoup plus grande : ne pas savoir comment y parvenir !

     Stop pour aujourd’hui... Toujours pas de soleil sur Arras…

Publié dans Journal de l'ours

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article